Togo: Entre Ouro-Djikpa et Tikpi Atchadam, qui tient les commandes du PNP?

©Nouvelle Afrique (Lomé, le 08 août 2018)-Au parti National Panafricain (PNP), les deux hommes  les plus actifs et populaires  sont  sans  doute, le président Tikpi Atchadam et  son conseiller Ouro-Djikpa Tchatikpi. Si ce dernier était longtemps resté dans l’ombre, le départ « en exil » de son supérieur après les évènements du 19 Août 2017, lui a donné des ailes à la tête du parti.

Néanmoins, jusqu’à une certaine époque, à travers les enregistrements audio, Tikpi Atchadam donnait encore la voix. Puis un silence sépulcral s’est installé du côté du guerrier de Kparatao.

Dans ce contexte, seul Ouro-Djikpa Tchatikpi intervient au nom du PNP et curieux est de constater que l’homme n’hésite pas à aller à l’encontre des décisions des autres membres de la C14. Au point où, on se demande si réellement, celui-ci s’inscrit dans la même dynamique que son mentor qui, rappelons-le est le chantre de « l’unicité d’action dans l’opposition ». Mieux c’est lui d’ailleurs qui est l’instigateur principal de cette coalition.

La goutte qui a fait déborder le vase est la réaction du PNP suite à la sortie de la feuille de route de la CEDEAO pour une solution à la crise Togolaise.

M. Ouro-Djikpa, lors du traditionnel meeting hebdomadaire du parti, tenu le week-end écoulé à Agoè (Lomé), a indiqué que le PNP venait d’obtenir gain de cause à 75%. Il avait même crié victoire arguant qu’il ne reste plus grande chose comme revendication contenue dans la plateforme de l’opposition.

« Nous pouvons nous sentir satisfaits car sur 4 points de revendications nous avons obtenu 3. Si nous étions dans une salle de classe, on dirait que nous avons 15/20 », s’est-il réjouit.

Ces propos et positions du conseiller du parti, interviennent alors que, la C14, à laquelle le PNP appartient, dit relever des insuffisances majeures dans cette même  feuille de route de la CEDEAO.

L’autre aspect qui retient également l’attention des observateurs est la manière avec laquelle parle M. Ouro-Djikpa. Sans aucune esthétique ni diplomatie. L’on se demande si réellement Tikpi Atchadam avec la hargne, la rhétorique et le ton diplomatique qu’on lui connait est au courant des réactions de son conseiller, mieux si l’homme a encore de loin une main mise sur son parti.

En tout cas, pour beaucoup de gens, loin de faire du bien à l’opposition, à travers ces réactions, le Conseiller du PNP est en train, de nuire à la C14 et offre des occasions à la partie adverse de les fragiliser.

Au regard de ce constat, ne serait-pas profitable à l’opposition que M. Ouro-Djikpa puisse contrôler son langage ? La question reste posée.

Charles AYI

 

 

 

You might also like More from author

Leave A Reply

Your email address will not be published.