15ème Foire de Lomé : la campagne promotionnelle officiellement lancée

©Nouvelleafrique (Lomé, le 31 aout 2018) – Le ministère du commerce et de la promotion du secteur privé et le Centre togolais des expositions et foires (CETEF) donne ce jeudi 30 août 2018, le ton des préparatifs pour la 15ème Foire Internationale de Lomé (FIL)

Placée sous le thème « chaîne de valeurs, vecteur de progrès économique », la fête commerciale la plus prisée des opérateurs économiques du Togo et du monde entier est prévu du 23 novembre au 10 décembre prochains

Spécialement, cette édition de la fête foraine mettra l’accent sur les relations et échanges commerciaux et économiques entre le Burkina Faso, pays hôte, et le Togo.

A en croire le représentant du pays à l’honneur, cette manifestation économique et commerciale est une excellente occasion pour le Burkina Faso de montrer au Togo ses produits, à savoir le beurre de karité, le pagne tissé, le sésame, les jus de mangue…

Selon Mme Bernadette Legzim-Balouki, la ministre du Commerce et de la promotion du secteur privé, les importations officielles du Togo en provenance du Burkina Faso restent encore faibles, une variation entre 400 millions à 3 milliards de francs sur la période de 2012 à 2016 même si au niveau des exportations, le Burkina Faso reste le 2ème client principal du Togo après le Bénin dans l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA).

« La prochaine foire sera une occasion pour les opérateurs économiques du Togo et du Burkina Faso d’activer les niches de production et de commercialisation des biens agricoles semi-transformés et industriels », a-t-elle ajouté avant de préciser que :

« Des chiffres, cité haut, placent le Burkina Faso au 6ème rang des fournisseurs du Togo dans la zone UEMOA », a-t-elle précisé.

Pour le Directeur du CETEF, Kueku-Banka Johnson, la chaîne de valeur est un concept qui permet d’analyser les différentes activités d’une entreprise, de voir comment chaque activité contribue à l’obtention d’un avantage compétitif et permet également d’évaluer les coûts qu’occasionnent les différentes activités.

En clair, les différents panels et conférences qui se tiendront lors de la foire, permettront aux exposants de connaître et valoriser les différentes étapes de la vie d’un produit en vue de le rendre plus compétitif.

Rappelons que plusieurs activités sont prévues pour cette période de campagne. L’affichage des panneaux publicitaires, la publicité audio-visuelle par les médias en ligne ou la presse écrite, les jeux et concours, les interviews sur les chaînes de télés et de radios, les caravanes, etc.

Jean de Dieu SOVON

 

 

You might also like More from author

Leave A Reply

Your email address will not be published.