Togo : Le PNP reste toujours dans sa logique « pas d’élections sans les réformes »

©Nouvelleafrique (Lomé, le 07 mars 208)- Le Parti national panafricain (Pnp) reste  fidèle à sa logique de lutte  pour  l’alternance au Togo. Les premiers responsables  de  cette formation politique  l’ont encore martelé, au cours d’une conférence de presse  organisée ce jeudi 07 mars  2019 à Lomé.

Il a été également  question,  au cours  de cette rencontre avec la presse de  retracer le parcours politique de  la coalition des quatorze (14) partis politiques   depuis le 20 août 2017, date de l’appel de Tikpi Atchadam  à Jean-Pierre Fabre.

Pour  les responsables du PNP,  le peuple togolais a remporté des  batailles décisives et il ne reste qu’à gagner la guerre. « La victoire est  à portée de main », ont –t-il rassuré.

« Malgré l’apparence  souvent  affichée maladroitement  par  le pouvoir, celui-ci a vu ses bases  et ses  fondements détruits de façon irrémédiable. La racine principale du baobab est sérieusement atteinte »,  peut-on lire dans la déclaration  présentée par le Secrétaire général du parti, Dr Kossi Sama.

Par  ailleurs, la figure de proue du PNP  a rappelé  que le parti est  toujours en lutte dans  la droite ligne, dans  la lettre et dans l’esprit  de la « Déclaration de Tchamba ».

« En réalité, le Parti National panafricain ne s’est  jamais arrêté  dans la mesure  où  son axe programmatique  de lutte avant  le 19 Août  s’étend de 2017 à 2020. Donc la lutte continue ; elle est en cours. La lutte  a commencé  avec le peuple ; elle continue avec le peuple ; elle sera, par la grâce, gagnée par le peuple pour le bonheur du peuple sans distinction aucune », a-t-il indiqué avant d’ajouter  que  « Pour nous  l’urgence réside aujourd’hui dans la lutte du peuple togolais pour obtenir les réformes, nous permettant  ainsi de retrouver la  Constitution  de 1992, et l’effectivité  du droit de vote de la diaspora, avant toute élection ».

« Le PNP demande  au peuple togolais sur le territoire national et dans la diaspora de rester mobilisé et attentif aux mots d’ordre prochains pour la poursuite de la lutte pacifique », a souligné Dr Kossi Sama.

En rappel, le PNP  dirigé par Salifou Tikpi  Atchadam  (actuellement  en exil) est l’instigateur du soulèvement populaire du 19 août 2017.

You might also like More from author

Leave A Reply

Your email address will not be published.