Togo : Les femmes entrepreneures du Cameroun et du monde à l’honneur

©Nouvelleafrique (Lomé, le 26 février 2019)- Les femmes  camerounaises  vivant au Togo et  dans le monde entier étaient t à l’honneur    le vendredi  22 février dernier. C’est  à travers  un forum organisé  sous le label : « Grande rencontres d’échanges des femmes camerounaises  et du monde (GRECF&MD).

Placé  sous le  thème : « Que faut-il faire pour une autonomisation de la femme ?, ce forum  qui est  sa  troisième édition, se veut  un  cadre d’échanges entre les femmes entrepreneures du Cameroun et du monde afin de renforcer leur développement  personnel et de créer une autonomisation réelle de la femme.

Comme  objectifs spécifiques, la rencontre vise  à améliorer le taux de financement  des activités des femmes, promouvoir le leadership féminin, renforcer les connaissances  des  femmes entrepreneurs en Montage  et Gestion des Projets,  mettre  en œuvre  les activités de suivi-évaluation pour l’implémentation  des recommandations prises dans le cadre de la GRECF&MD.

A en croire  la Reine Clarisse DOUALLA BELL, Présidente  Fondatrice GRECF&MD, cette initiative  est  également destinée a partager les acquis  de la promotion  de entrepreneuriat  féminin,  aider les femmes à développer durablement leurs entreprises et participer à la pérennisation de très petites  entreprises qui créent  des emplois  et des  richesses profitables à la collectivité locale.

Présente à la cérémonie d’ouverture, la ministre  de l’action sociale, de la promotion de la femme et de l’alphabétisation, Kolani Yentcharé, a rappelé que  le thème retenu pour cette édition est en lien non seulement  avec l’ODD 5 qui recommande de parvenir à l’égalité des sexes et d’autonomiser toutes les femmes et les filles d’ici 2030, mais également  avec l’aspiration 6 de l’Agenda 2063 de l’Union Africaine, qui entend renforcer le rôle des femmes africaines, en assurant  la parité homme-femme dans toutes les sphères de la vie notamment politique, économique et sociale.

Il faut souligner  que plusieurs  thématiques ont été développées au cours de la  rencontre. Entre autres « Enjeux de l’autonomisation de la femme », « Leadership et participation  des femmes  aux instances de prises de décisions », « Autonomisation spirituelle de la femme » et « Femmes actrices de paix ».

Pour rappel, huit (08) pays  d’Afrique et un  (01) d’Amérique ont pris part à cette troisième édition  du GRECF&MD. Il s’agit du Cameroun pays organisateur,  de la Guinée Conakry, de la Côte d’Ivoire, du Haiti, du Gabon, du Benin, du Burkina-Faso, de la RDC, et du Togo pays hôte.

Gabriel BLIVI

You might also like More from author

Leave A Reply

Your email address will not be published.