ACP-UE : Robert Dussey et les acteurs à pieds d’œuvre pour un accord dès 2019

©Nouvelleafrique (Lomé, le  26  février 2019)-Le  Chef  de la diplomatie  togolaise , Prof  Robert Dussey  et les  acteurs  engagés dans  les  négociations ACP-UE  sont  à pieds d’œuvre  pour l’aboutissement des accords de Cotonou dès 2019.

Dans  ce contexte que s’est tenu  ce lundi à Apia, la capitale de Samoa (Polynésie occidentale),  une réunion à laquelle prend par  le ministre Robert Dussey  sous sa casquette   de chef négociateur pour le compte des ACP.

L’objectif de cette  rencontre  est de  faire le point des négociations devant les chefs d’Etat des pays du Pacifique.

Par ailleurs, ces assises de Samoa sont  destinées  à  des  consultations entre les pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique sur la meilleure stratégie à suivre pour aboutir à un accord équilibré et  dont le vif des  débats, faut-il le rappeler,  se déroule à Bruxelles en terre Belge.

Eu égard aux  prochaines élections  au Parlement européen et à l’expiration du mandat de l’actuelle Commission élections européenne en 2019, le diplomate togolais  a préconisé que tout soit mis en œuvre pour que les négociations soient menées à terme d’ici à l’été 2019.

Prof Robert Dussey s’est entretenu  avec Neven Mimica, le Commissaire européen à la Coopération internationale et au développement, et négociateur côté européen présent à la rencontre de Samoa.

La présence  du ministre togolais des affaires étrangères a été également marquée par  un entretien  avec  Va’aleto’a Sualauvi, le président de Samoa.

Gabriel Blivi

 

You might also like More from author

Leave A Reply

Your email address will not be published.