Togo : Le nouveau port de pêche de Gbétsogbé disponible dans 42 jours

Le nouveau port de pêche situé à Gbetsogbé (12 km de Lomé) dont les travaux ont débuté en août 2017, sera bel et bien livré dans 42 jours, soit avant la fin du mois de février 2019, ont  confirmé mardi, les représentants de TOWA CORPORATION, l’entreprise japonaise en charge des travaux. Des travaux qui sont déjà exécutés à 93% avec une fiabilité parfaite en termes de maintenance dans la durée, selon le Bureau de Contrôle qui a veillé aux grains dans la réalisation de l’ouvrage.

D’une superficie de 7 hectares  et composé de cinq (5) chambres froides, un vaste bassin de mouillage, un quai d’accostage pouvant accueillir 300 pirogues, un espace de plus de 400m2 pour la commercialisation des poissons, la construction de ce port coûte au total 20 milliards de FCFA , conjointement financée par le japon et le Togo .

« Ce projet s’inscrit dans le cadre du projet du programme du  chef de l’Etat pour l’amélioration du transport  surtout du transport maritime au Togo avec la construction des nouvelles infrastructures modernes ; et donc avec ce projet le port a maintenant une certaine capacité d’extension », a indiqué Nisoa Gnofam, ministre des transports et des infrastructures lors d’une visite de terrain effectuée avec quelques membres du gouvernement.

« Le gouvernement togolais a mobilisé avec l’appui du japon une enveloppe de plus de 20 milliards de FCFA  pour le construire d’ un nouveau port de pèche ;  le projet visait à mettre en place les quai d’accostage des pirogues  mais en même temps un bassin de mouillage beaucoup plus vaste ( par rapport à l’autre port de pêche devenu exiguë) pour accueillir les 3OO pirogues  que nous  avons identifiées . Après cette visite ce que nous avons vu nous réconforte quant à l’atteinte des objectifs», a  pour sa part expliqué Ouro-Koura Agadazi, ministre de la pèche et de l’élevage. «Les ouvrages sont fiables  en ce qui concerne la maintenance dans la durée», a t’il ajouté, précisant que « pour rentabiliser cet ouvrage , une structure va s’occuper  de la gestion  en réunissant dans cette gestion,   les acteurs du secteur privé ».

Charles AYI

 

You might also like More from author

Leave A Reply

Your email address will not be published.