Togo : La Fondation Badis Diab veut développer l’éducation à travers des actions humanitaires

Distribution de fournitures scolaires, le 9 décembre dernier, à Adétikopé.

©Nouvelle Afrique (Lomé, le 14 janvier 2019)-En Afrique, surtout avec la pauvreté qui sévit dans  les familles, très peu d’enfants ont la possibilité d’aller à l’école ou, tout au plus, poursuivre des études adéquates. Le manque de fournitures scolaires constitue, de tout point de vue, la première barrière à une bonne scolarisation des enfants sur le continent. Cette entrave, c’est bien ce  que veut dissiper la Fondation Badis Diab- un organisme humanitaire international basé à Paris (France)-.

Siégeant actuellement sur la rue bleue (29) dans l’un des  quartiers administratifs du 9e arrondissement de Paris en France, la Fondation Badis Diab, a été créée en 2016 par un jeune Algérien (27 ans) du nom de Badis Diab. Né en France,  de parents Algériens , dans un milieu modeste, Badis Diab est un ancien professionnel de football . En 2014 alors qu’il avait  à peine 21 ans  , il décida de mettre fin à sa carrière professionnelle pour  se consacrer aux affaires. A la tête de « Galactik  France »- une entreprise spécialisée dans les conseils et management de joueurs et acteurs de football-, il a déjà construit plusieurs centres de formation sportive en Afrique  . Sa Fondation , quant à elle,  s’illustre à travers la distribution des fournitures scolaires aux enfants africains nécessiteux. Ainsi, depuis son lancement, ladite  fondation a aidé plus de 3000 enfants  à travers plusieurs pays, notamment le Ghana, l’Algérie, le Togo, le Bénin  et le Burkina Faso.

Badis Diab

En vue donc d’accroitre son champ d’action, la fondation Badis Diab envisage de s’installer dans quartes (04) nouveaux pays africains, au cours de  cette année 2019.

L’objectif affiché par M.  Badis Diab à travers les actions de sa fondation , est de contribuer au développement de l’éducation en Afrique en mettant en  valeur l’humanisme inter-africains.

« Nous distribuons des fournitures scolaires toute l’année, 12 mois sur 12, car les enfants en ont continuellement besoin ;  nous considérons qu’il n’y a pas de meilleurs moments pour distribuer des fournitures aux enfants vu que  les besoins sont toujours aussi présents à chaque moment de l’année », nous a expliqué depuis paris, Hasna Lidy, un bénévole pour la fondation Badis Diab.

Au Togo, la fondation Badis Diab est installée à  Adétikopé (banlieue nord de Lomé) où elle a distribué, début décembre dernier, des fournitures scolaires à une trentaine d’enfants scolarisés. C’est par l’intermédiaire du responsable de la fondation sur place , M. Alidégnon Kinhou. Sur l’année 2019, les responsables veulent atteindre plus de 500 enfants sur toute l’étendue du territoire national en mettant un accent particulier sur les villages.

Distribution de fournitures scolaires, le 9 décembre 2018 à Adetikopé ( banlieue nord de Lomé) au Togo.

« Badis Diab est très attaché aux pays d’Afrique de l’Ouest et le Togo est un pays qui lui tient à cœur donc pour lui c’était obligé qu’on soit présents également au Togo », a indiqué Hasna Lidy .

Charles AYI

You might also like More from author

Leave A Reply

Your email address will not be published.