RDC : Après la proclamation des résultats définitifs, Fayulu demande à la communauté internationale de ne pas reconnaître Tshisekedi

Les cinq juges de la Cour constitutionnelle congolaise lors de l’audition des avocats de Martin Fayulu, mardi 15 janvier 2019 (illustration).
© TONY KARUMBA / AFP

En RDC, la Cour constitutionnelle a statué ce samedi soir lors d’une audience nocturne sur les résultats définitifs de la présidentielle du 30 décembre et a confirmé la victoire de Félix Tshisekedi. La Cour rejette également le recours déposé par Martin Fayulu. Par ailleurs, la requête relative à l’annulation du vote pour la présidentielle à Beni et Butembo est considérée comme « recevable mais non fondée », car « cas de force majeur » à cause du virus Ebola.

Concernant la requête déposée par le candidat Théodore Ngoy, la Cour constitutionnelle dit qu’elle ne peut examiner le bien-fondé d’un recours déjà enrôlé. Theodore Ngoy avait déjà introduit un recours pour contrôle de constitutionnalité. Il n’y a aucun délai pour l’examen.

Dans une deuxième audience faisant suite à la première qui était consacrée aux recours déposés par des candidats de l’opposition, la Cour constitutionnelle a égrené le nombre de voix des différents candidats avant de confirmer la victoire du candidat Félix Tshisekedi. La Cour « proclame élu à la majorité simple président de la République démocratique du Congo Félix Tshilombo Tshisekedi », a déclaré le président de l’institution, Benoît Lwamba Bindu.

Dans la foulée, Fayulu a demandé à la communauté internationale de ne pas reconnaître Tshisekedi comme président élu de la RDC.

L’internet mobile coupé depuis quelques semaines, est quant à lui  rétabli selon des utilisateurs utilisant les fournisseurs d’accès Airtel, AfricellTel et Vodacom.

Rfi

You might also like More from author

Leave A Reply

Your email address will not be published.