A Oslow, Robert DUSSEY invite les opérateurs économiques norvégiens et africains à faire du Port Autonome de Lomé leur premier choix

©Nouvelle Afrique (Lomé, le 09 Novembre 2018)-Selon les experts, environ 90% des importations de l’Afrique se font par la voie maritime. Ils pensent également que l’Afrique est un continent des opportunités à travers ses ports. Comment donc saisir cette opportunité pour une croissance économique plus viable sur le continent ?

C’est en tout, l’objectif qui a réuni du 07 au 08  Novembre 2018, plusieurs acteurs économiques, investisseurs et communicateurs venus d’Afrique et d’ailleurs, au « 8th Nordic-African Business Summit », à Oslow dans la capitale du Royaume de Norvège.

Ont pris part à cette rencontre, le président Béninois, Patrice Talon, Mme INE Eriksen Soreide, ministre norvégienne des affaires étrangères, Robert Dussey, ministre Togolais des affaires étrangères,  Dr Mo Ibrahim, président de la fondation Ibrahim, Razia Khan, chef économiste, Africa, Standard Chartered Bank et bien d’autres économistes.

Participant aux discussions du panel consacrées à « Africa’s Port outlook-specially with an update on the current deep sea port development in Togo », le ministre Robert Dussey a relevé l’importance que constitue le Port Autonome de Lomé (PAL)pour le développement économique du Togo et, partant, pour la sous-région ouest africaine. A cet effet, il a invité les opérateurs économiques norvégiens et africains à faire du PAL, la destination finale de leurs produits.

Par ailleurs, Robert Dussey a, eu un entretien avec son homologue norvégien, S.E. Madame Ine Marie Eriksen Soreide. Les questions d’intérêt commun d’ordre bilatéral et international ont été au centre de leurs échanges. Il s’agit du renforcement de la coopération qui unit leurs deux pays dans les domaines politique, économique, scientifique et culturel ainsi que promotion du  développement par le commerce et l’investissement et faire évoluer la mondialisation économique dans un sens plus ouvert, plus inclusif, plus équilibré et bénéfique pour tous les pays d’Afrique.

Soulignons qu’en marge de cet évènement et à l’invitation des autorités norvégiennes, le Professeur Robert DUSSEY a présenté, une communication sur le thème « Extrémisme violent et défis sécuritaires en Afrique de l’Ouest : quel rôle pour la diplomatie préventive ? » à l’Institut de Recherche de la Paix d’Oslo (PRIO).

Le ministre a , au cours de son exposé, insisté sur la diplomatie préventive qui selon lui,  oblige les gouvernements à assumer leurs rôles en tant que gouvernements et à prendre la responsabilité de protéger leurs citoyens, de faire des efforts pour se rapprocher des citoyens et des communautés, anticiper les crises sociopolitiques, à savoir rester à égale distance des communautés et des confessions religieuses en respectant le principe de laïcité, tout en jouant leurs rôles de régulateurs souverains.

Charles AYI

You might also like More from author

Leave A Reply

Your email address will not be published.