Togo: Les réformes constitutionnelles devant les députés dans les prochains jours

AN, salle des plénières

©Nouvelleafrique (Lomé, le 25 octobre 2018)-Le respect des recommandations telles que stipulées par la feuille de route de la Communauté Economique Des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) en phase d’être exécuté.

Le gouvernement togolais via un communiqué ce mercredi fait le point sur les avancées concernant ce gros dossier qui donnera une nouvelle orientation politique au pays.

D’après le communiqué publié mercredi, « Le gouvernement a pratiquement bouclé l’élaboration d’un projet de révision constitutionnelle en se conformant aux orientations et axes définis par les décisions et recommandations de la CEDEAO » lit-on sur le site republicoftogo.

Les points essentiels de ce projet seront entre autre la limitation à deux du nombre de mandats présidentiels, l’introduction d’un scrutin uninominal majoritaire à deux tours pour la présidentielle et la recomposition de la Cour constitutionnelle.

Le vote des togolais de l’étranger demeure le seul point noir dans cette affaire. Et sur ce sujet, l’équipe de Selom Klassou ainsi que la majorité parlementaire restent favorables et ouvertes aux discussions et débats autour de cette question.

« Ce projet sera formellement adopté prochainement en conseil des ministres et transmis à l’Assemblée nationale » souligne le communiqué.

Hormis les points fondamentaux, la législation togolaise en matière d’acquisition et de perte de la nationalité, le respect des lois des pays résidents des togolais de la diaspora sont quelques aspects à propos desquels le gouvernement pensent faire des avancées pour essayer d’être au niveau des autres pays de la sous région qui ont déjà une longueur d’avance sur le Togo.

« Enfin, l’éventuel vote des togolais de l’extérieur devra répondre à une exigence de rigueur et de transparence » conclut le texte.

You might also like More from author

Leave A Reply

Your email address will not be published.