Éliminatoires CAN 2019 : ça passe pour le Bénin et son voisin le Togo

A Cotonou, Les Écureuils du Bénin en maillots jaunes et les Fennecs d’Algérie en maillots blancs

©Nouvelle Afrique (Lomé, le 16 Octobre 2018)-C’est une histoire ressemblant à la loi du talion,  œil pour œil dent pour dent est-on tenté de dire. Après leur défaite 2-0 dans le mythique stade Moustapha Tchaker à Blida (Algérie), les écureuils du Bénin ont repris du poil de la bête ce mardi 16 octobre 2018 ici à Cotonou au stade Général Mathieu Kérékou face aux Fennecs d’Algérie dans le cadre de la quatrième journée des éliminatoires de la CAN Cameroun 2019.

Les hommes de Michel Dussuyer ont renversé la vapeur en venant à bout des protégés de  Djamel Belmadi sur un score de 1-0. Sur une action dirigée des mains de maitre par Stéphane Sessegnon, Sessi d’Almeïda servi par le capitaine béninois ouvre le score à la 15ème minute.

La bonne dynamique des écureuils va prendre un coup avec le carton rouge écopé par Sessegnon après plus de dix minutes de jeu dans la seconde période. Mécontent d’une faute non sifflée sur lui, l’ancien joueur du Paris Saint Germain a  proféré des injures envers le juge central de ce match le namibien Jackson Pavaza. Le Bénin va évoluer en infériorité numérique durant toute la deuxième partie. Ce qui a obligé Michel Dussuyer à  renforcer son secteur défensif. Malgré cette infériorité numérique, le Bénin a su quand même créer des actions offensives. Mais Mounier, Poté ou encore Jodel Dossou ne sont pas arrivés à trouver le fond des filets du gardien algérien Raïs M’bolhi. Score finale 1-0 pour le Bénin.

A l’issue de cette rencontre le Bénin totalise 7 points comme son adversaire du jour. Il occupe donc la deuxième place du groupe D derrière l’Algérie et devant le Togo (5 points) qui est allé arracher in extremis (90+2 minutes de jeu) une victoire à l’indépendance stadium de Bakau à Banjul face à  l’équipe des scorpions de  la Gambie grâce à un but de Floyd Ayité (N 10) . Après quatre journées  le Bénin tout comme le Togo restent  moins prolifiques en but. Les deux équipes ont   marqué deux buts contre deux encaissés.

Prochain rendez-vous pour les Écureuils du Bénin,  novembre prochain à Banjul pour la cinquième journée de ces éliminatoires de la CAN Cameroun 2019 face aux scorpions de la Gambie. Et ce sera sans Stéphane Sessegnon. Le Togo quant à lui recevra les Fennecs d’Algérie.

Pour bon nombre d’observateurs, si le Bénin  et le Togo qui s’affronteront lors de la dernière journée à Cotonou,  se qualifient,   cela serait une bonne chose d’autant plus que ce sont  deux nations sœurs qui partagent presque les mêmes cultures et langues  et restent soudées. Dans ces éliminatoires, l’un devra terminer premier et l’autre deuxième pour que ce schéma se réalise.

Martial SEHOMI, notre correspondant au Bénin

You might also like More from author

Leave A Reply

Your email address will not be published.