« Gakpa » : Une marque  de chaussure made in Togo, dans la cour des grands

©Nouvelle Afrique (Lomé, le 29 Septembre 2018)-La révolution dans le domaine  de la maroquinerie en Afrique peut véritablement passer par un Togolais. C’est du moins ce à quoi s’atèle depuis 2009, Ekouévi Valentin GAKPA –MONNOU, cet autodidacte âgé  d’une trentaine d’année.

En effet, pour fabriquer ses chaussures, ceintures et autres  accessoires made in Togo, Gakpa, le propriétaire de la maison  « Gakpa Shoes »,  se procure de ses matières  purement en cuir et de qualité  à Milan, à  Londres, au Maroc, au Ghana et au Nigeria, comme nous l’a t-il expliqué dans un entretien, Vendredi. Ces matières, ils les fusionnent artisanalement pour  produire des chaussures et accessoires dont les qualités ne suscitent   aucun doute  chez les utilisateurs qui s’y connaissent.

Dans sa dynamique à surfer sur cette actuelle vague de succès que lui procurent ses talents, celui-là même qui a suivi des séances de recyclage et participer à des formations en entrepreneuriat  au Togo et à l’extérieur, est entrain d’internationaliser sa marque dans le monde et ce, à travers la diversification de sa clientèle face à cette attitude de la population locale à  consommer moins ce qui est fabriqué chez elle.

Ainsi, fort de sa détermination et de sa ténacité, Gakpa arrive à commercialiser ses fabrications au  Bénin, Burkina –Faso, Cameroun, Gabon, Côte-d’Ivoire, France, Belgique, Italie, Angleterre, Chine, faisant de cet  artisan, une référence africaine dans le domaine de la maroquinerie.

Le style de ses productions, la qualité des produits et conceptions ainsi que l’authenticité font  valoir  à cet homme un certain mérite auprès des icônes et propriétaires de certaines marques internationales.

« Il y a la qualité mais la quantité n’y est pas »   souligne Gakpa en parlant de ses chaussures. Et ce manque de quantité selon lui,  est dû au fait que certains citoyens pointent du doigt la cherté de ses chaussures.  Une cherté qui, déplore t-il,  ne leur fait pas froid aux yeux quand il faut s’en en procurer dans les boutiques qui commercialisent les marques des chaussures importées.

Mais M. Gakpa  garde espoir  afin que  la population locale porte un grand intérêt à ses produits made in Togo. Car pour lui,  « avoir une qualité artisanale d’une chaussure demande assez de temps. Il faut prendre tout le temps nécessaire qu’il faut pour sa réussite ».  « Une qualité est proportionnelle donc au prix de ses chaussures », renchérit-il .

Pour ce qui concerne ses projets futurs,  celui qui a tronqué ses gants de gardien de football  contre la maroquinerie veut industrialiser sa marque, « Gakpa  ». La maison « Gakpa shoes » est située à Bè-Ahligo à 800m du carrefour Korofuna en allant vers Ablogamé.

Martial   SEHOMI

 

You might also like More from author

Leave A Reply

Your email address will not be published.