Faure Gnassingbé seul chef d’Etat Africain à prendre part au « One Planet Summit »

©Nouvelle Afrique (Lomé, le 25 Septembre 2018)-La deuxième édition du « One Planet Summit », une plateforme d’engagement  pour  relever le défi du changement climatique, s’ouvre le 26 Septembre prochain à New York (USA) en marge de la  73ème Assemblée Générale Ordinaire des Nations Unies qui se tient du 25 Septembre au 1er octobre .

Organisée conjointement par le président français Emmanuel Macron, António Guterres des Nations Unies, Jim Yong Kim de la Banque Mondiale, et Michael Bloomberg, l’envoyé spécial des Nations Unies pour l’action climatique, cette rencontre portera sur  le  thème «  Accélérons la mise en œuvre de l’accord de Paris, en mettant la finance au service de l’action climatique ».

Prendront  part à ce rendez-vous climatique, tous les dirigeants et décideurs concernés par la lutte contre le changement climatique.

Le président togolais, Faure Gnassingbé, est le seul chef d’Etat africain annoncé pour prendre part aux travaux, selon une note officielle émise par ses services. Cette dernière indique  que « Le chef de l’Etat togolais arrive à ce panel, muni des expériences du Togo sur les questions climatiques, intrinsèquement liées à la protection de la planète ».

Le choix du Togo pour prendre part à cette rencontre internationale n’est pas un hasard. En effet, le Togo est un pays très engagé dans la lutte contre le changement climatique et tout ce qui va avec et ce à travers une politique énergétique qui met plus l’accent sur les énergies renouvelables .

D’ailleurs, depuis 2007 le président Gnassingbé a lancé un projet d’électrification solaire répondant aux objectifs de l’Alliance Solaire Internationale auquel le pays (Togo) est membre. Dénommé CIZO, ce système d’électrification rurale par Kits Solaires vise, à terme, à raccorder 20 000 ménages dès 2019, et 300 000 d’ici à 2022.

Le  Togo a également lancé, en juin 2018, sa nouvelle politique d’électrification solaire qui vise, à terme, à raccorder plus 2 millions de ménages à l’énergie solaire.

« Le Togo est un membre exemplaire de l’ASI parce qu’il a fait l’un des meilleurs plans de projection de raccordement à l’électricité notamment solaire. Le pays prévoit le raccordement de toute la population à l’électricité à l’horizon 2030. C’est un projet très concret avec une feuille de route très opérationnelle », avait indiqué Ségolène Royal, l’envoyée spéciale du président Emmanuel Macron pour la mise en œuvre de l’Alliance à l’occasion d’une table-ronde des bailleurs de fonds et investisseurs organisée à Lomé pour le lancement officiel de la nouvelle stratégie d’électrification.

Selon le dernier rapport sur les progrès énergétiques publié le 02 mai 2018, le Togo dispose  d’un taux d’électrification de 47%.

Faure Gnassingbé est arrivé Lundi dans la capitale américaine .

Charles AYI

You might also like More from author

Leave A Reply

Your email address will not be published.