Togo : Revue de presse du 02 Août 2018

©Nouvelleafrique (Lomé, le 02 Août 2018) – Deux jours après le 53e sommet de la CEDEAO, la feuille de route proposée pour une sortie de crise au Togo, continue de faire couler beaucoup d’encre et de salive. Les journaux parus en kiosques ce jeudi y vont de leurs commentaires et analyses.

Sur le sujet, le quotidien privé Liberté titre : « Sortie de crise : Les insuffisances de l’ordonnance de la CEDEAO ».

« On  attendait ce mardi des chefs d’Etat et de gouvernement de la CEDEAO réunis en sommet le 53e, des recommandations pour une sortie de crise au Togo. La fumée (blanche ?) est certes sortie, mais elle est diversement appréciée », indique le journal.

Au regard des attentes des citoyens assoiffés de l’alternance, poursuit l’auteur de l’article, un nonce de déception se lit dans certains milieux.

« Les chefs d’Etat sont restés muets sur les points chauds, ce qui ouvre des brèches au pouvoir qui va s’y engouffrer, comme il sait si bien le faire », commente le quotidien privé.

L’hebdomadaire Flambeau des démocrates titre : « Feuille de route de la CEDEAO : un pas qualificatif ! »

« Beaucoup de Togolais l’attendaient depuis le 24 avril dernier. Et comme convenu, elle a été rendue publique mardi, au terme de la 53e Session ordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEDEAO, tenue à Lomé », rappelle d’entrée de jeu l’auteur de l’article.

Pour ce dernier, la feuille de route de l’organisation sous-régionale, fruit du travail des deux facilitateurs mandatés, Nana Akufo-Addo du Ghana et Alpha Condé de la Guinée, se révèle un pas qualificatif posé vers une sortie de crise consensuelle et apaisée au Togo.

« Aujourd’hui, seul le Togo s’en sort gagnant. Les lignes bougent. La démocratie togolaise aussi. Et c’est un pas qualificatif franchi par les acteurs, avec l’accompagnement de la CEDEAO », indique l’hebdomadaire, qui souhaite « vivement que se poursuive cette dynamique positive en cours en vue de redonner au Togo démocratique, son identité, l’or de l’humanité ! Identité acquise par les Aïeux, dans le sacrifice et dans le sang ».

L’hebdomadaire La Nouvelle Tribune titre : « Togo/ Post Sommet CEDEAO : L’heure du choix ».

« Fin d’un suspense qui aura duré plusieurs mois. Les recommandations des chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEDEAO pour une sortie de crise au Togo sont connues depuis le 31 juillet, à la faveur d’un sommet tenu à Lomé. Entre avancer et opter pour le statu quo la classe politique est plus que jamais face à l’histoire », écrit le journal.

L’auteur de l’article égrène dans ses colonnes les différentes recommandations de la CEDEAO, qu’il résume d’ailleurs en une phrase « Faire les réformes et aller aux élections ».

L’hebdomadaire indique que la C14 est restée depuis ce temps muet sur les recommandations pendant que les    commentaires ne tarissent pas au sein de l’opinion.

Le journal revient par ailleurs, sur les réactions de Gilbert Bawara et de Kodjo Agbéyomé du parti OBUTS.

« Feuille de route issue du sommet de la CEDEAO à Lomé sur la crise au Togo : Les leçons à tirer pour les acteurs », titre à sa une, Echos du pays.

« L’actualité cette semaine est dominée par les décisions issues du sommet de la CEDEAO de ce 31 juillet 2018 au sujet de  la crise au Togo et donc la feuille de route », rappelle de journal qui ajoute : « Certaines personnes ont    été étonnées desdites décisions de la CEDEAO, mais nombre d’observateurs ont salué cette feuille de route qui constitue pour le moins une véritable passerelle tendue par la CEDEAO aux différents acteurs politiques togolais pour une sortie honorable et durable de la crise dans le respect des institutions de la république ».

« Au demeurant, ce sommet remet le destin du Togo entre les mains des togolais eux-mêmes sous l’œil vigilant de leurs voisins venus à leur secours », estime l’auteur de l’article.

L’hebdomadaire Le Bâtisseur qui titre : « Fin de la filouterie politique et du business du pouvoir et de l’opposition/ La fameuse feuille de route de la CEDEAO enfin connue : Rien d’extraordinaire ».

« Depuis mardi le peuple togolais en lutte pour le changement est fixé sur son sort », clame d’entrée de jeu l’auteur de l’article.

« La feuille de route de la CEDEAO étant dénommée feuille de route pour une sortie de crise, il convient de s’interroger sur la possibilité de sortie de cette crise en exécutant ces recommandations, la politique étant un processus long, dans lequel il faut savoir capitaliser sur ses acquis », commente journal.

Le sujet est à lire également dans les colonnes de l’hebdomadaire Le Changement qui titre : « Proposition de sortie de crise au Togo : Par quelle alchimie parviendra-t-on à appliquer la feuille de route de la CEDEAO avant le 20 décembre 2018 »?

« Tel un couperet, la feuille de route de la CEDEAO (tant attendue) en vue d’une sortie de crise apaisée au Togo, est tombée mardi dernier à l’issue du 53e sommet de l‘institution sous régionale tenue à Lomé », sonne le journal.

Présenté comme une baquette magique, poursuit l’auteur de l’article, devant affranchir notre pays des antagonismes qui plombent le débat politique, l’évènement n’a suscité aucun enthousiasme immédiat de la part des principaux protagonistes de la crise à savoir le parti au pouvoir et la coalition des 14 partis de l’opposition.

Le journal rappelle les recommandations contenues dans cette feuille de route, dont l’organisation des élections législatives le 20 décembre 2018

« Pour l’heure, la question se pose de savoir par quelle alchimie   cette feuille de route viendrait à être appliquée dans les délais impartis ? S’interroge l’hebdomadaire qui publie l’intégralité de la feuille de route.

Pour sa part Warra les Vainqueurs trouve que les exigences utopiques et farfelues de la C14 sont écartées de la feuille de route de la CEDEAO.

« Avec ces recommandations, la CEDEAO a montré son efficacité dans la gestion de la crise togolaise. Seuls ceux qui voulaient dans recommandations qui visent particulièrement la personne de Faure Gnassingbé insatisfaits », écrit le journal.

Gabriel Blivi

 

You might also like More from author

Leave A Reply

Your email address will not be published.