Togo/ Relance du PNPER : les acteurs impliqués en atelier d’orientation et d’appropriation

©Nouvelleafrique (Lomé, le 22 août 2018)-Un atelier national d’orientation et d’appropriation du Projet National de Promotion de l’Entreprenariat Rural (PNPER) a démarré ce mercredi 22 août 2018 à Lomé.

Ouverts par la Secrétaire d’Etat auprès de la Présidence de la République chargée de l’Inclusion financière et du secteur informel, Mme Mazamesso ASSIH, les travaux   de cette rencontre vont durer trois jours.

L’atelier regroupe une soixantaine d’acteurs impliqués dans la mise en œuvre du PNPER. Il a pour objectifs d’amener l’ensemble de tous ces acteurs à s’approprier les nouvelles orientations du projet et de renforcer leurs capacités sur les procédures  et  règles du FIDA en matière de gestion des projets cofinancés par le Fonds.

« Le PNPER, a connu un important retard dans sa mise en œuvre, du principalement à la complexité de son dispositif opérationnel et à la lenteur connue dans la mobilisation de l’équipe de projet et les prestataires de services », a reconnu la secrétaire d’Etat, avant de rassurer tous les acteurs, sur les actions  du gouvernement allant dans le sens d’un aboutissement heureux de ce projet.

« C’est  en vue de remobiliser, de rassurer l’ensemble des acteurs, notamment les bénéficiaires potentiels, les partenaires d’exécution  et financier,   que nous avons organisé  cet atelier dans le cadre d’une mise en confiance, d’une redynamisation  dans le souci de partage de connaissance sur les nouveaux mécanismes opérationnels  de mise en œuvre du projet », a pour sa part, indiqué le coordonnateur national PNPER,  Louka  MASSETI.

Financé à hauteur de 19,2 milliards FCFA par le FIDA, le PNPER a été lancé en février 2015. Il se propose de contribuer à la transformation progressive et durable de l’économie rurale togolaise à travers l’appui et la promotion des micros et petites entreprises rurales (MPER) le long des filières agricoles et rurales porteuses. Son but est de contribuer à la réduction de la pauvreté et à l’amélioration des conditions de vie en milieu rural en particulier pour les jeunes et les femmes.

 

Gabriel Blivi

You might also like More from author

Leave A Reply

Your email address will not be published.