La paix et la sécurité des peuples : Des préoccupations majeures pour Faure Gnassingbé

©Nouvelleafrique (Lomé, le 30 juillet 2018) -Le premier sommet   conjoint CEDEAO/CEEAC a démarré ce lundi à Lomé, la capitale togolaise.

A ce grand rendez-vous, une vingtaine de chefs d’Etat d’Afrique de l’Ouest et du Centre, planchent sur la lutte contre le terrorisme, les extrémismes et la radicalisation.

« Il est impérieux que nous trouvions ensemble la meilleure approche pour faire face à ces menaces afin de garantir la paix et la sécurité de nos populations », a indiqué le Chef de l’Etat togolais, Faure Gnassingbé également président exercice de la CEDEAO, dans son discours de circonstance.

Et d’ajouter : « Par la tenue ce sommet, nous écrivons une nouvelle page de notre coopération qui, j’en suis certain, marquera l’histoire de nos deux communautés. Je suis convaincu que la détermination que nous partageons nous tous guidera vers des décisions courageuses, ambitieuses et concrètes pour que ce sommet marque notre histoire commune ».

La voie de ce sommet inédit, a été balisée par une rencontre entre les ministres des affaires étrangères de ces pays d’Afrique de l’ouest et du centre. Laquelle réunion a été présidée par le Chef de la diplomatie togolaise, Prof Robert Dussey.

Gabriel Blivi

You might also like More from author

Leave A Reply

Your email address will not be published.