Togo : L’ouvrage « Le Royaume de Notsè » de Togbui Agokoli IV dédicacé

©Nouvelle Afrique (Lomé, le 8 juin 2018)-« Le royaume de Notsè », c’est le titre d’un essai  de 140 pages écrit par Ewefiagan Togbui Agokoli IV et  dédicacé hier jeudi à Lomé en présence du premier ministre Selom Klassou,  natif de Notsé et du ministre de la Communication, de la culture, des Sports et de la Formation civique, Guy Madjé Lorenzo.

Une palanquée d’autorités politiques, religieuses, traditionnelles ainsi que des enseignants-chercheurs ont  également pris part à la cérémonie de dédicace de  cet ouvrage qui rencontre l’histoire des peuples Ewé tant sur le plan social, culturel que traditionnel.

Dans cet essai édité par les Editions Awoudy, l’auteur relate l’histoire de la muraille d’Agbogbo et celle de l’exode des Ewé.

Pour  beaucoup de voix autorisées du monde littéraire,  cet ouvrage permettra aux chercheurs, professeurs, historiens, journalistes et écrivains  d’obtenir des réponses aux multiples interrogations et préoccupations en ce qui concerne l’image plutôt caricaturale que les togolais continuent à se faire du plus grand roi des Ewé en l’occurrence Ewefiagan Togbui Agokoli I.

« Les paroles s’envolent, mais les  écrits restent ». Faisant sien cet adage, l’auteur a indiqué devant l’assistance  que  ce livre est sa « modeste contribution pour la pérennité de l’héritage socio-culturel des Ewé ».

« Nunya Adidoe Asimetunè o : la sagesse est comme le baobab on ne peut la cerner seul. Pour la postérité de tous les Ewé, voici l’histoire telle que vécue par les Peuples Ewés et qui m’a été relatée », a lancé Togbui Agokoli IV.

« Qui donc mieux  que Ewefiagan Togbui Agokoli IV, auteur du livre « le royaume de Notsè », pourrait avoir les facilités de descendre aussi loin dans les tréfonds de l’anthologie de l’histoire du peuple éwé pour sortir la quintessence dans le style qui retrace et explique l’organisation socioculturelle, politique, économique et culturelle des éwé, tout en mettant en exergue les richesses de la langue éwé », a pour sa part, déclaré Selom Klassou, le préfacier du livre.

Ce dernier, a par ailleurs indiqué que ce livre prône le dialogue des cultures comme une vertu essentielle pour la paix et le développement durable au Togo.

Ewefiagan Togbui Agokoli IV vient ainsi de faire  son entrée impressionnante dans le « panthéon » des littéraires togolais.

 

You might also like More from author

Leave A Reply

Your email address will not be published.