Togo: vers une vulgarisation du vade-mecum du droit

©Nouvelle Afrique (Lomé, le 03 mai 2018)-La délégation  de l’Union Européenne (UE) au Togo a remis au conseil supérieur de la magistrature togolaise, 4500 exemplaires du guide du droit et les obligations du justiciable  ainsi que 500 exemplaires de  la directive sur l’éthique et la déontologie du magistrat. C’est ce jeudi à Lomé.

Selon la chef de la délégation de l’UE au Togo, Christina Martins BARREIRA, l’objectif  est  de permettre aux populations togolaises de mieux connaitre leur droit et devoir et vue de mieux les exercer  . L’initiative, pour elle, vaut son pesant  d’or d’autant plus qu’elle vise à donner une image on ne peut plus fiable de la justice togolaise pour un  développement économique .

« Ce qu’il faut c’est que la justice soit vraiment juste et que les gens connaissent  vraiment leur doit  et ce qu’ils peuvent attendre », a-t-elle indiqué.

« Pour nous  c’est très important de participer  à cet effort dans la mesure où  un pays qui a une justice fiable  c’est un pays qui attire aussi les investissements  et il y a un développement économique qui va avec.Cela fait partie de notre effort pour  appuyer le Togo dans  son développement », a ajouté la diplomate  .

Pour , Akakpovi Gamato, président du conseil supérieur de la magistrature, la distribution de ces documents  va permettre à chaque togolais et togolaise de jouer son rôle et contribuer à la paix sociale.

« Les populations ont leur rôle à jouer , cela veut dire aussi  que chaque citoyen  et chaque citoyenne aura la justice  qu’il ou  elle aura  choisie pour que  la paix et   la cohésion sociale  soit une réalité », a-t-il martelé.

Vous savez que  tous les citoyens et tous les citoyennes , poursuit-il, pour un moindre fait pensent  à saisir  la justice ; là  tout le monde s’attend   que le droit soit dit et que la vérité soit proclamée alors il est important que  nous tous nous nous serrons la main pour participer à l’ancrage de la justice togolaise .

Le lancement officiel de la vulgarisation des deux documents qui, rappelons-le,  vise à informer,  les justiciables sur non seulement  leur droit mais aussi les services auxquels ils peuvent prétendre,  a lieu ce vendredi dans la capitale togolaise .

Charles Ayi

You might also like More from author

Leave A Reply

Your email address will not be published.